Professeur des métiers de l’hôtellerie et de la restauration

Dans cette rubrique, nous nous sommes intéressés à différents métiers, du pâtissier au critique gastronomique, en passant par le bar tender, au maître d’hôtel et au sommelier. Très en vogue depuis une dizaine d’années, les métiers de l’hôtellerie et de la restauration se sont modernisés, et même féminisés. Mais qu’en est-il de la formation ? Alors que les émissions de cuisine envahissent nos écrans, une question s’est fatalement imposée à nous : cet art de vivre à la française que le monde entier nous envie tant, comment est-il transmis et par qui? Dans cette rubrique, nous nous sommes intéressés à différents métiers, du pâtissier au critique gastronomique, en passant par le bar tender, au maître d’hôtel et au sommelier. Très en vogue depuis une dizaine d’années, les métiers de l’hôtellerie et de la restauration se sont modernisés, et même féminisés. Mais qu’en est-il de la formation ? Alors que les émissions de cuisine envahissent nos écrans, une question s’est fatalement imposée à nous : cet art de vivre à la française que le monde entier nous envie tant, comment est-il transmis et par qui? Métiers d’amour et de passion, la voie royale reste l’apprentissage et les stages, pour maîtriser les fameuses bases mais pas seulement. Transmettre cette passion aux cuisiniers, pâtissiers, serveurs, sommeliers de demain, c’est bien là que réside l’enjeu du professeur. Nous avons poussé les portes de SUD FORMATION CCI HÉRAULT à Montpellier, l’un des centres de formation et d’apprentissage de la CCI de l’Hérault. Porté par Colette Roux, l’établissement dispense depuis 1986, des formations dans le tourisme, le commerce, l’hôtellerie et la restauration.

DES MÉTIERS ACCESSIBLES ET PORTEURS

La CCI de l’Hérault est très impliquée dans la formation des apprentis et des futurs managers. Chaque année, André DELJARRY, Président de la CCI, et Bernard CABIRON Président de la Commission Formation de la CCI Hérault, invitent les jeunes, leurs familles et les partenaires entreprises de l’alternance à participer à la journée portes ouvertes de l’établissement. Offrir des formations de qualité c’est aussi maintenir l’attractivité du territoire. Et de ce côté-là, notre région n’est pas en reste. L’activité relative à l’hôtellerie et à la restauration est en effet un pilier de l’activité touristique régionale. Avec plus de 3 000 entreprises et 11 500 emplois salariés dans le secteur des CHRD (cafés / hôtels / restaurants / discothèques) sur l’Est Hérault et une progression de +15% des entreprises sur les 10 dernières années, c’est un secteur phare de notre économie (selon une étude de la CCI sur la restauration dans l’Est de l’Hérault 2016). Du réceptionniste au directeur d’établissement, du commis de cuisine au maître d’hôtel, l’hôtellerie et la restauration offrent toute une palette de métiers. Et surtout de nombreuses perspectives d’avenir. Dès la troisième, il est possible de préparer un CAP, un bac pro ou un Brevet Professionnel. Le BTS hôtellerie-restauration est également très apprécié des recruteurs tout comme celui à BAC+2 d’Assistant Manager Tourisme Hôtellerie Restauration. L’université propose quant à elle de nombreuses licences professionnelles, accessibles notamment après le BAC+2, le réseau des CCI depuis 2 ans déploiement également un BAC+3 dédié au mangement et la gestion avec le Responsable de Centre de profit en THR.

DEVENIR PROFESSEUR EN HÔTELLERIE RESTAURATION : LA VOIE ROYALE DE L’ESPE (Écoles supérieures du professorat et de l’éducation)

Comment se former ? Le master des métiers de l’enseignement, de l’éducation et de la formation parcours hôtellerie-restauration permet aux étudiants de licence ou aux détenteurs d’un BTS et de cinq années d’expérience de devenir professeur avec un diplôme bac +5. Deux profils se dessinent : les jeunes, titulaires d’un BTS et d’une licence qui sortent d’un lycée hôtelier et les professionnels qui ont acquis une certaine expérience, soit dans la durée, soit par leur niveau de responsabilité, et qui souhaitent enseigner. Au choix, ensuite, les étudiants passeront le pour les établissements technologiques ou bien le PLP (concours pour les lycées professionnels) : deux ans, pendant lesquels la pédagogie nécessaire à l’enseignement sera transmise.Les enseignants/coordinateurs pédagogiques de SUD FORMATION CCI HÉRAULT satisfont tous aux exigences des ministères. Les coordinateurs pédagogiques sont tous des enseignants issus du milieu professionnel. Ils aident les apprentis à trouver l’entreprise la mieux adaptée à leur profil et assurent le suivi dans les entreprises, de la brasserie aux plus grandes tables gastronomiques. Pour former les jeunes à ces métiers, l’équipe pédagogique s’efforce de développer leur spontanéité en leur donnant les clefs des aspects techniques qui en feront, s’ils en ont la volonté, de bons professionnels.

UN RESTAURANT D’APPLICATION

Parce que la pratique est aussi importante que la théorie, SUD FORMATION CCI HÉRAULT met à disposition des apprentis en CAP et BP , un restaurant d’application ouvert au public du mardi au vendredi durant la période scolaire. Quoi de mieux pour mettre les apprentis en situation professionnelle ! Le temps d’un service, le restaurant se transforme en salle de cours. Sous la tutelle de leurs enseignants, ils peuvent s’exercer à leur futur métier dans des conditions plus vraies que nature. On assiste avec plaisir à un véritable échange, où enseignants et apprentis sont toujours prêts à partager la passion de leur métier. Et même en anglais !


DES TAUX DE RÉUSSITE EXEMPLAIRES

À Montpellier, les taux de réussite aux examens sont exemplaires : 95% au CAP cuisine, 92% au CAP restaurant, 88% au Brevet Professionnel restaurant mais surtout 100% au Brevet Professionnel cuisinier. Preuve que les formations dispensées sont au niveau. On notera également que le centre de formation détient le taux le plus faible de rupture de contrat d’apprentissage.Mais plus encore c’est l’insertion professionnelle qui est la marque de fabrique de CCI SUD FORMATION CFAR avec 85% des jeunes en poste de travail 3 mois après l’obtention de leur diplôme.Marie GINESTEPlus d’infos sur www.herault.cci.fr