Vin d’ailleurs… La Corse

0
545

La Corse

Riches d’une tradition viticole qui remonte à l’Antiquité, les vins corses doivent leur identité aux hommes et aux femmes qui les élaborent, animés par un profond sentiment de préservation et de transmission.


Si l’Île de Beauté séduit les amateurs d’authenticité, son charme opère d’autant plus dans nos verres.

Mais pourquoi adore-t-on les vins de Corse ? 
Parce que sur l’Île de Beauté, le vin est presque partout !
Il se dessine tout autour de l’île et glisse vers les côtes. Ici, les vignes aiment la mer ! Le climat méditerranéen où l’ensoleillement bat tous les records, les étés chauds et secs, les hivers doux et humides. L’île recèle en effet une multitude de terroirs et peut se targuer d’une diversité naturelle de sols assez incroyable dont découle toute la richesse de ses vins.

Parce qu’ils sont singuliers.
À l’exception de son territoire, s’ajoute en effet la singularité de ses variétés. Pas moins de trente cépages aux noms chantants sont cultivés ici. Si une grande majorité d’entre eux sont autochtones, tous développent des profils inattendus. Comme le Niellucciu en rouge qui s’exprime avec un caractère bien trempé. Le Sciaccarellu qui fait craquer de gourmandise les vignobles d’Ajaccio ou de Sartène. Ou encore le légendaire Vermentinu, à l’origine de grands vins blancs. Sans compter sur la myriade de vieux cépages confidentiels qui ont été remis au goût du jour ces dernières années comme le Codivarta, Genovese, Aleaticu, Carcaghjolu Neru…

Parce qu’ils sont doux et rares.
Comme les vins de l’AOP Muscat du Cap Corse qui se déploie sur des terrasses vertigineuses et propose un festival de parfums intenses : fruits secs et confits ou encore miel.

Parce que la Corse envisage son vignoble grâce aux spécificités naturelles de chaque terroir.
Un travail de fond engagé par les viticulteurs après la guerre qui a donné naissance à la première AOC « Patrimonio » en 1968. Aujourd’hui, l’Île de Beauté en compte neuf. Il est facile de s’y retrouver, elles sont réparties en quatre niveaux : une appellation régionale, Vins de Corse, deux appellations crus, Patrimonio et Ajaccio. Cinq appellations villages : Corse Porto-Vecchio, Corse Figari, Corse Sartene, Corse Calvi, Corse Coteaux du Cap Corse, et une appellation Vin Doux Naturel pour le Muscat du Cap Corse

Parce que le vin Corse aime les femmes.
Depuis longtemps, elles font briller leurs millésimes bien au-delà de leur Île de Beauté.
 


Texte Marie Gineste