Philippe Chansigaud : l'huile d 'Olive des Gastronomes

0
66

Lorsqu’un ancien marketeur  s’attaque à l’oléiculture, le  résultat, se retrouve à la carte des plus belles tables du monde. Philippe Chansigaud, membre de la Confédération paysanne qui préside l’ADER, l’Association de Défense de l’Environnement Rural, basée à Tarascon dans les Bouches-du-Rhône, défend le bon et le bio.

 
C’est entre Avignon et Tarascon, face aux Alpilles que s’étendent les champs d’oliviers de la ferme de Gratte-Semelle. C’est ici, dans ce mas provençal que s’est installé ce personnage haut en couleur il y a une vingtaine d’années.
 
culture huile d'olive
Il y cultive, sur une dizaine d’hectares, Aglandau, Bouteillan, Verdale et  Picholine.
Il y produit aussi du miel de garrigue, des amandes et des produits plus singuliers tel que des œufs d’oies, très prisés en pâtisserie et du jus de figue de Barbarie.
Son exploitation a la particularité d’être en totale adéquation avec la nature.
Ici aucun traitement pour ne pas nuire à l’environnement. Il n’intervient pas sur ses sols, pratique le paillage – il recouvre la terre avec des végétaux – et l’épandage de fumier.
 
Une culture de ses sols qui confère toute la typicité en arômes et saveurs à cette huile d’olive biologique vierge extra, extraite en première pression à froid.
 
 
Il propose deux huiles: la 600 accompagnée d’arômes d’épices, de poivre avec une viscosité soyeuse et la 1000 aux arômes d’amande, d’artichaut et d’herbe coupée.
Culture sol
Son huile précieuse composée de dix-sept variétés est extraite dans un moulin proche de son exploitation, à Raphèle-lès-Arles. Un nectar utilisé par de nombreux chefs, servi à l’idée Saveur chez Richard Juste à Montpellier, chez Jérémy Galvan, à Lyon, chez Jérôme  Nutile à Nîmes ou encore au Jean-Georges, à New-York.
Philippe Chansigaud est un amoureux du terroir qu’il révèle avec enthousiasme dans un produit qui  aiguise appétit et joie de vivre.
 

TEXTE MARIE GINESTE
Photos ©Guilhem CANAL

Route d’Avignon
13150 Tarascon