Brasserie artisanale

Brasserie artisanale : Un secteur qui ne connaît pas la crise…

Ces dernières années, la courbe ne cesse de grimper. En France,  le nombre d’artisans brasseurs a été multiplié par cinq en seulement  dix ans. Et ce n’est pas fini. Le choix de bières offert aux consommateurs est désormais pléthorique.
Le point sur une activité qui connaît  une expansion revigorante.

Machine brasseur

UN MARCHÉ EN MUTATION

Au début du XXe siècle, il y avait plus de 2 800 brasseurs en France.
Concurrencée par les grands groupes internationaux, la profession s’est quasi éteinte au début des années 1980.
En 2007, on comptait 200 brasseries artisanales.
Aujourd’hui, on en recense 1 100 et plus de 2 000 marques, toutes catégories confondues. C’est 30% de plus qu’il y a trente ans.

Le marché français de la bière s’est totalement réinventé : si les ventes industrielles stagnent, la production artisanale est en pleine expansion et progresse de 6% par an depuis 2014.
Les bières de dégustation spécialisées ou aromatisées connaissent en effet un vrai boom. Elles représentent plus  des 2/3 des volumes du circuit.

 

UNE OFFRE VARIÉE  ET DE QUALITÉ

La consommation de bière en France a largement inversé sa tendance, résultat d’une montée en gamme initiée par les artisans mais entretenue par les gros brasseurs.
Aujourd’hui la bière se boit artisanale. À côté des classiques blondes, ambrées et brunes, ces nouveaux brasseurs créent des bières à forte identité. Leur offre est de plus en plus variée et de qualité. Des bouteilles saisonnières d’hiver ou de printemps font même leur apparition. Enfin, certains produits naissent de collaborations ponctuelles ou sont créés pour une occasion particulière.

Brasserie entrepôt

 

INDUSTRIELS ET ARTISANS

Loin de les mettre en danger, ce phénomène incite au contraire les grandes marques à imaginer des déclinaisons plus « artisanales » de leurs classiques. La vraie bataille entre les industriels et les artisans se joue sur la commercialisation et la distribution. Le prix change quand on passe à l’artisanat.

 

BEAUCOUP D’OUVERTURES,  MAIS AUSSI DES FERMETURES

Ingrédients bière

 

L’engouement des Français pour la bière est porté par une multiplication de l’offre, un développement fort des bières artisanales, et un renouveau des consommateurs, notamment chez les femmes. La France est désormais le troisième pays européen en nombre de brasseries, derrière l’Allemagne et le Royaume-Uni. Mais si le nombre ne cesse d’augmenter, les fermetures existent aussi. Faire une bière, c’est facile. Faire une bonne bière, c’est plus difficile.

 

 

TEXTE MARIE GINESTE
Photos iStock/FOTOLIA