Rencontre Chefs d'Oc une cuvée

Une Rencontre, une Cuvée !

C’est le nom de la première cuvée réalisée avec les jus d’André LEENHARDT du Château Cazeneuve dont le chef Guillaume Despont signe l’assemblage. Un nom qui symbolise l’alchimie entre deux passionnés qui se sont trouvés gustativement, l’un chef de cuisine, l’autre vigneron.

Commençons par le début de l’histoire. Guillaume DESPONT est un chef de cuisine qui apprécie la sincérité du travail de la vigne. Alors quand il installe son restaurant rue Marioge il y a 7 ans, juste en face de la Cave des Arceaux de Frédéric Jeanjean, il sympathise avec un grand nombre de vignerons que lui présente son ami caviste. Parmi eux, il y a André Leenhardt. Ses vins, Guillaume les connaît déjà bien et les apprécie beaucoup.
Le chef se souvient qu’il fut même l’un des premiers à participer, comme il les appelle à l’époque, aux “soirées vigneronnes”. Quand on lui demande ce qu’il aime dans les vins d’André, la réponse est sans équivoque : “ce que j’aime dans la cuisine, la simplicité et la franchise, l’apanage du vrai luxe”. Mais s’il aime ses vins, il apprécie aussi la personne.

Chefs d'Oc une rencontre une cuvée

Depuis quelque temps, Guillaume songe à élaborer sa propre cuvée. Mais pas n’importe laquelle. Elle devra être singulière et posséder une véritable identité. Alors il y a un peu plus d’une année, timidement et sous le couvert d’une plaisanterie, il en parle à André. Ce dernier accepte mais à condition qu’il ait suffisamment de jus. Quelques mois plus tard, le verdict tombe. Ce sera un blanc, la quantité des raisins rouges n’étant pas suffisante.

En fin d’année 2018, Guillaume se rend au domaine pour l’assemblage. Ce jour-là, tout le monde est présent pour le soutenir. André et son équipe, mais aussi Frédéric, l’ami des débuts. Et la magie va opérer très rapidement. André propose six jus à Guillaume et les lui fait goûter. De manière très instinctive, il réalise un premier assemblage, puis un deuxième… Quinze minutes plus tard, “une rencontre” était née : un assemblage de roussanne, de grenache, de rolle et de muscat. “J’ai pensé comme en cuisine. J’ai réalisé cet assemblage comme si j’élaborais une sauce. Avec de l’acide, du gras et du fruité”.

Vin une rencontre Chefs d'Oc

En mars 2019, après quelques mois passés en cuves, six cents bouteilles sont embouteillées au domaine avant de partir pour le “Bistrot de Bacchus”. Les premières s’arrachent et le succès est rapidement au rendez-vous. Rien n’est encore écrit, mais notre petit doigt nous dit qu’il pourrait bien y avoir une nouvelle cuvée en rouge. On a déjà hâte !

8, rue Marioge – 34000 Montpellier T. 09 50 08 00 54
www.bistrot-bacchus.com
34270 Lauret – T. 04 67 59 07 49
www.chateaucazeneuve.com

Texte Marie Gineste
Photos ©Guilhem Canal