producteur du vin et une fille

RENCONTRE du vin… et une fille

Au confluent de l’atlantique et de la Méditerranée

LE LIMOUXIN !

Quel accueil, ma première interview en 4×4 ! Caryl m’a littéralement kidnappé pour visiter ses terres car « on ne peut comprendre le vin que si on a vu le terroir ! »

En effet, les vignes du domaine sont perchées jusqu’à 380 m d’altitude, avec une vue dégagée à 360° ; adossée à la montagne noire à la vue imprenable sur un superbe panorama de la chaine des Pyrénées, où se dresse le fameux Pic de la Rives-Blanques, auquel il doit son nom.
Nous sommes dans un parc protégé « Natura 2000 » (réserve naturelle européenne) car nous nous trouvons sur des reliefs au confluent de l’océan Atlantique et de la Méditerranée ; cela implique une richesse de la faune et de la flore inouïe, unique en son genre. De fait, ses vignes, lovées en pleine forêt, bénéficient de ce cadre protégé et d’une agriculture bio, grâce à cette biodiversité ; c’est aussi le carrefour de deux climats : l’océanique qui apporte sa fraicheur et le méditerranéen sa chaleur!

Caryl rajoute : Mon mari et moi sommes arrivés, il y a environ dix ans, attirés par cette inconnue… il n’y a aucun endroit sur la terre comme celui-ci et il n’y a aucun vignoble comme Rives-Blanques. Nous sommes ses gardiens, les conservateurs d’un environnement si pur et si naturel, fait sur mesure pour des grands cépages blancs. J’ai souvent dit que nous possédions le vignoble le plus beau sur terre, mais maintenant c’est lui qui nous possède.

producteur du vin et une filleJ’adore votre accent qui chante, de quelle origine êtes-vous Caryl ?
Oh ! je suis un assemblage….d’un père hollandais, d’une mère irlandaise, née par hasard en Allemagne, mais j’ai grandi dans le monde entier… autrement dit très cosmopolite !

C’est aussi une affaire de famille, il me semble, mais pas que… ?
Nous sommes autodidactes avec mon mari. Notre fils Jan-Ailbe nous a rejoints, après avoir acquis des maîtrises de langues modernes et études Chinoise (dont le Mandarin), ce qui fait de lui un polyglotte. Il a fait des études œnologiques à l’université de Davis en Californie. Notre fille Xaxa exerce ses talents dans la gestion et dans le marketing et souvent sur les salons à l’international. Pierre Roque est notre œnologue conseil et bienveillant, et nous avons la grande chance d’avoir une équipe de vendangeurs toujours aussi fidèles chaque année. Et comme tu l’as vu, à l’accueil notre labrador nommé Bacchus !

Il me paraissait tout indiqué de mettre en avant un de vos crémants pour l’arrivée des fêtes ?
Je suis très flattée mais je n’en ai plus pour cette année; nous sommes un tout petit domaine, nous n’avons que 20 ha. Et modestement, beaucoup de succès aussi. En fait, nous ne faisons que des crémants millésimés, c’est- à-dire de la production de l’année ; ils sont toujours très qualitatifs car nous avons un faible rendement (aux alentours de 45 h/ha, contre 55 à 70 h/ha en champagne), l’avantage aussi d’avoir une très belle maturité de raisin qui donne beaucoup de sucre et qui m’évite, selon les années, de rajouter de la liqueur de tirage après dégorgement,
ce qui fait que nos crémants sont à « Zéro dosage » au maxi à 0.3 gr de sucre ; et ça, c’est grâce au climat méditerranéen ! (Pour rappel, le cahier des charges de la méthode « champenoise », dîtes « traditionnelle » aujourd’hui, autorise l’assemblage de vieux vins de champagne avec la production de l’année, ce qui est la majorité des champagnes comme des crémants que vous retrouverez sur le marché, et les seuls qui soient millésimés ne seront que ceux dont l’année de production sera estimée exceptionnelle).

PAR NATHALIE GUILTAT,
SOMMELIÈRE

 

producteur du vin et une fille

CARTE D’IDENTITÉ DU CRÉMANT « VINTAGE ROSE »

Toutes nos vendanges, comme le tri, se font à la main pour n’en prendre que le meilleur. Ce crémant est composé de plus de 80 % de chardonnay, d’environ 10 % de chenin et de 3 à 5 % de pinot noir pour la couleur ; les sols sont composés de mélasse de la période éocène (datant d’avant l’époque glacière), de galets roulés, de grès et de marnes.
Chaque cépage est vinifié séparément et le pourcentage d’assemblage est différent chaque année. L’élevage dure à peu près deux ans sur lies fines.

NOTES DE DÉGUSTATION

La robe est d’un rose pâle saumoné. Les fines bulles virevoltent en nombreux chapelets. S’échappent de la flûte des notes de fraises de bois, de mure, de rose. La bouche est vive mais gourmande à la fois et la mousse est crémeuse. Il ravira tous les palais dès l’apéritif, on peut aussi en faire son affaire sur une tarte à la rhubarbe aux pommes caramélisées, et je l’imagine très agréable sur un Ossau Iraty au piment d’Espelette.
Les médailles pleuvent, difficile alors de vous en faire la liste ! A vos papilles de juger, avec modération ! Un très bon substitut du champagne pour un rapport qualité/prix sans faille !

POUR LA PETITE HISTOIRE

Limoux est la capitale incontestée des bulles en Languedoc, fiers de perpétuer cette tradition effervescente, vieille de plusieurs siècles, inventée par les moines bénédictins aux alentours de l’an 1500, plus d’un siècle avant que le champenois Dom Pérignon ne commence « à boire les étoiles ». La blanquette de Limoux fût très appréciée des stars de Russie et du Président américain Thomas Jefferson.

 

Jan et Caryl PANMAN
Château Rives-Blanques – 11300 CEPIE
04 68 31 43 20
www.rives-blanques.com